Emploi, RH

L’évolution de la fonction RH

Vaste et complexe question que celle qui m’a été posée récemment par la coordinatrice du pôle RH d’une haute école de Bruxelles.

Essayons d’y répondre intuitivement en commençant par le contexte dans lequel évoluent les organisations.

Le contexte

Tout d’abord, posons comme cadre, l’évolution du contexte général qui touche les organisations :

1. La révolution numérique. Saas, Big Data et autres « transitions numériques ». Termes qui témoignent de l’émergence de technologies permettant d’exploiter un grand nombre de données liées à l’inter-connectivité des membres de l’organisation et de l’organisation elle-même.

2. Un contexte économique, technologique et social en constante évolution qui impose une plus grande flexibilité, même aux entreprise les plus ancrées dans leur secteur. On parle d’agilité ou de flexibilité organisationnelle. Conséquence : des changements de tout ordre bien plus fréquents.

3. La communication omni-présente qui impose un très haut niveau de transparence aux entreprises. Celles-ci ne peuvent plus se permettre de ne pas communiquer sur ce qui s’y passe en son sein. La frontière entre l’entreprise et son milieu devient plus floue, plus fragile en conséquence de quoi, les organisations font de « l’employer branding ». Mais si l’entreprise doit être ouverte au monde, elle doit, selon moi, également être plus attentive et impliquée dans le monde qui l’entoure.

4. L’enjeu du bien-être des travailleurs marqué par son institutionnalisation croissante au sein des organisations en réponse à l’augmentation des maladies psycho-sociales.

Enfin, on ne peut évoquer l’évolution des Ressources Humaines sans parler d’externalisation de ses fonctions supports. Qu’on y adhère ou pas, « l’entreprise libérée » imagine déjà l’organisation de demain, débarrassée de tous ses postes supports, RH compris, remplacés par la technologie et la montée en compétence des responsables opérationnels.

Les tendances

De fait, les RH vont évoluer tant quantitativement que qualitativement. Quantitativement car, technologies et contraintes économiques verront le nombre de travailleurs RH diminuer. Qualitativement car les RH devront monter en compétence.

L’évolution de la fonction RH s’entrevoie selon quatre axes :

– Les RH, facilitateurs du changement : évolutions des compétences, agilités organisationnelles, restructuration et développements;

– Les RH, Chefs d’orchestre au choeur du positionnement de l’entreprise entre la com, le marketing, le pôle RSE et l’organisation elle-même;

– Les RH, responsables du bien-être des collaborateurs;

– Les RH en mode Projet : délaissés de ses postes les plus exécutifs, le responsable RH devra mener ses missions en mode projet;

La formation des futurs travailleurs en Ressources Humaines devra nécessairement suivre ces tendances en intégrant les éléments les plus importants : accompagnement du changement, méthodes de gestion de projet, bien-être et enfin, compétences transverses (marketing, communication, etc.).

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s